Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualites / Nouveaux aménagements de mobilité autour du quartier de la rue de Binche/Avenue de Wallonie

Nouveaux aménagements de mobilité autour du quartier de la rue de Binche/Avenue de Wallonie

Communiqué de presse

De nouveaux aménagements de mobilité et de sécurité autour du quartier de la rue de Binche/Avenue de Wallonie

Courcelles, le 28 novembre 2022

La vitesse excessive et le trafic des poids lourds dans ce quartier est devenu une réelle problématique et ne date pas d’hier. Pourtant, tout a été mis en œuvre pour essayer de trouver les meilleures solutions pour les riverains et les usagers de la route.

Suite à la nomination en 2016, d’une conseillère en mobilité au sein de la Commune de Courcelles, le dossier a été repris à bras-le-corps et une série de mesures a été mise en place :

Avec dans un premier temps, en 2017, une visite, sur le terrain, avec l’Inspecteur Sécurité Routière du SPW pour trouver des solutions.

En 2018, des bacs à fleurs sont installés à plusieurs endroits de la rue de Seneffe et de l’avenue de Wallonie, agissant comme ralentisseurs et incitant aux poids lourds d’emprunter le zoning. Des zones de stationnement sont tracées et les priorités de droite sont rétablies.

En 2019, une mesure test est proposée : une partie de l’avenue de Wallonie (entre la rue de Binche et le rond-point avec la rue de Liège) et une partie de la rue du Nord (entre l’avenue de Wallonie et le rond-point avec la rue de Binche) sont mises en sens unique. Cette dernière devant permettre de réduire le risque d’accident dans le carrefour avec la rue de Binche. À la suite du retour positif des riverains pour l’avenue de Wallonie, cette dernière est alors prise de manière définitive.

En 2021, suite à de nombreuses plaintes des habitants, l’Avenue de Wallonie et la rue de Seneffe sont mises en sens unique complètement et des ralentisseurs sont installés, obligeant les véhicules à ralentir et emprunter le zoning.

Les riverains sont néanmoins consultés et proposent plusieurs alternatives à cette décision, telles que le placement d’un portique ou encore des contrôles de police 24h/24. Ces mesures sont malencontreusement irréalisables puisqu’il est impossible de mobiliser une équipe de police 24h/24 et la mise ne place d’un portique sur la voie publique n’est pas autorisée du fait qu’il faut laisser le passage aux véhicules de secours.

En août 2021, un arrêté est pris. La circulation en double sens est remise mais uniquement pour les voitures. Le passage des poids lourds est limité par un sens unique.

Le problème que nous rencontrons depuis cette dernière mesure, c’est que les usagers de la route ne respectent pas les mesures prises et déplacent sans cesse la signalisation mise en place à cet effet.

Des analyses ont également été réalisées par la Zone de police des Trieux en ce qui concerne les accidents survenus de 2013 à aujourd’hui à l’Avenue de Wallonie et à la rue de Binche et ce, en scindant en 2 parties :

    • Du 01/01/2013 au 31/12/2017 : avant l’aménagement de voirie.
    • Du 01/01/2018 à aujourd’hui : après l’aménagement de voirie.

 

En ce qui concerne la rue de Seneffe :

    • 30 accidents ont eu lieu de 2013 à 2017.
    • 19 accidents ont eu lieu de 2018 à 2022.

 

En ce qui concerne l’Avenue de Wallonie :

    • 18 accidents ont eu lieu de 2013 à 2017.
    • 18 accidents ont eu lieu de 2018 à 2022.

 

Une diminution du nombre d’accidents est constatée à la rue de Seneffe (-36,66 %), la situation est différente dans une portion de l’avenue de Wallonie où le nombre d’accidents reste identique.

En cause, le non-respect de la limitation de la vitesse, du trafic poids-lourds et du sens unique !

Nous devons donc renforcer les mesures et répondre également aux besoins créés par les nouveaux dispositifs.

Dès le 2 décembre 2022, des aménagements seront matérialisés :

  • La prolongation du sens unique de l’Avenue de Wallonie jusqu’à la rue du Nord.
  • Réouverture de la rue de Liège, excepté poids lourds.

Le rond-point sera supprimé lors des travaux futurs de réfection totale de l’Avenue de Wallonie de façade à façade en intégrant une piste cyclable bidirectionnelle, des zones de stationnement et des ralentisseurs.

  • La mise en sens unique d’une partie de la rue du Nord, afin de permettre aux riverains de se stationner en sécurité en partie sur le trottoir tout en y garantissant une circulation des piétons plus aisée.
  • Le repositionnement de la zone de stationnement présente dans la rue de Seneffe, à cheval sur le trottoir.

La commune et la zone de police ont fait la demande auprès d’une société spécialisée pour être commune pilote pour le placement d’un lidar spécifique pour les poids lourds. Ceci afin de leur faire respecter l’interdiction de circuler mise en place.

Avec la police des Trieux et le service mobilité de la commune, nous allons mettre de nouveau en place un plan de mobilité dans cette zone et nous espérons que ces nouveaux agencements porteront leurs fruits auprès des usagers de la route mais également des riverains. Pour ce faire, nous demandons aux automobilistes un peu de civisme, de respecter le code de la route, les limites de vitesse et la signalisation en place. Vous aurez compris que nous ne lâcherons pas le morceau tant que la meilleure solution soit trouvée en restant à l’écoute des citoyens, comme nous l’avons toujours fait. » Caroline Taquin, Députée-Bourgmestre.

 

 

Actions sur le document